Comment fonctionnent les moteurs de recherche ?

Vous le savez, notre solution en ligne pour créer un site dispose de tous les outils pour faire un site et le placer en meilleur position dans les résultats des moteurs de recherche.

Notre outil à pour vocation de rendre autonome les artisans, entrepreneurs, profession libérales, TPE/PME… dans leur communication digitale et sociale.

Ainsi, nous avons voulu désacraliser et démocratiser, n’en déplaise à certains, la création de site, le référencement et l’usage des réseaux sociaux.

Je ne prétends pas ici, faire de vous un expert en SEO ou en Community Management.  Je dis simplement ,que pour la plupart d’entre vous, la lecture de ce qui va suivre devrait vous permettre d’atteindre des résultats plus qu’honorables dans l’amélioration de votre visibilité sur la toile.

Un jour, vous avez pris le volant d’une voiture pour la première fois ! Cela vous paraissait certainement complexe, pourtant les Préfectures délivrent tous les jours de nouveaux permis.  Tout s’apprend !

Le monde du SEO (Search Engine Optimisation – Optimisation pour les moteurs de recherche) est complexe, mais la plupart des gens peuvent comprendre les bases. Même quelques connaissances peuvent faire la différence.

Chez iPaoo, nous effectuons une veille permanente sur tout ce qui concerne le référencement et les réseaux sociaux. Nos sources sont nombreuses, mais si nous devions n’en retenir qu’une, il s’agirait de SEOmoz qui est désormais Moz. Les experts en référencement Moz ont créé The Beginner’s guide to SEO (Le Guide du référencement pour les débutants) et The Beginner’s guide to Social Media (Le guide du Media Social). Il contiennent chacun, une dizaine de chapitres que nous allons passer en revue. Ces guides datent de début 2013. Certaines parties ont été modifiées par nos soins afin de suivre l’évolution des recommandations de Google, entre autres. Pendant près de 20 jours, nous mettrons régulièrement en ligne un chapitre de chaque guide qui, je l’espère, vous rendront plus efficace dans votre communication digitale !

Le premier chapitre va nous apprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche.

Bonne lecture à tous !

CHAPITRE 1
Comment fonctionnent les moteurs
de recherche ?

Les moteurs de recherche ont deux fonctions majeures :

  • scanner et indexer des milliards de documents, pages, fichiers, news, vidéos et médias sur le web
  • fournir des réponses pertinentes aux requêtes des utilisateurs

1. Scanner & Indexer

Imaginez le monde du web comme le réseau de stations de métro d’une grande ville.

Abstract Infographics Subway transportation plan

Chaque arrêt est un document unique (généralement une page web, mais parfois un PDF, un JPG ou un autre fichier). Les moteurs de recherche doivent scanner toute la ville pour trouver tous les arrêts de ce réseau de métro. Ils utilisent donc la meilleure voie disponible : les liens.

Les liens servent à relier toutes les pages entre elles.

 À travers ces liens, les robots des moteurs de recherche, appelés  “crawlers” ou “spiders” peuvent atteindre des millions de documents connectés entre eux.

Lorsque les moteurs de recherche ont trouvé ces pages, ils en déchiffrent le code et enregistrent des morceaux choisis sur des disques dur. Les pages peuvent être amenées à être re-scannées en cas de besoin pour une autre requête de recherche. Pour réaliser ce travail colossal et la tenue de ces milliards de pages qui peuvent être accessibles en une fraction de seconde, les moteurs de recherche ont construit des centres de données partout dans le monde.

Ces gigantesques installations de stockage sont constituées de milliers de machines qui traitent de grandes quantités d’informations. Quand une personne effectue une recherche sur l’un des principaux moteurs, le résultat est quasi instantané – même un délai d’1 ou 2 secondes peut causer de l’insatisfaction. Les machines travaillent dur pour fournir ces réponses aussi vite qu’elles le peuvent.

2 . Fournir des réponses

Les moteurs de recherche apportent des réponses à des requêtes. Lorsqu’un internaute fait une recherche, le moteur parcourt l’ensemble des données stockées sur ses disques durs (souvent constitués de milliards de documents) puis exécute deux choses – tout d’abord, ils retournent uniquement les résultats qui sont pertinents ou utiles par rapport à la recherche effectuée par l’internaute et d’autre part, il classe ces résultats par rapport à leur utilité . C’est à la fois la « pertinence » et « l’importance » du contenu que le processus de référencement est destiné à influencer.

Pour un moteur de recherche, la pertinence signifie plus simplement trouver une page avec les bons mots clés. Au début de la création d’internet, les moteurs de recherche n’allaient pas plus loin que cette étape simpliste, et leurs résultats en souffraient. Aujourd’hui, près de 100 facteurs influencent la pertinence comme nous allons le voir dans ce guide.

Comment les moteurs de recherche déterminent l’importance ?

Actuellement, les principaux moteurs interprètent “l’importance” d’un site comme sa “popularité”. Plus un site, une page ou un document est populaire, plus les informations qu’il contient sont considérées comme importantes. Cette hypothèse s’est avérée assez efficace dans la pratique, et les moteurs de recherche ont continué sur la voie de la satisfaction utilisateurs à l’aide de facteurs qui mesurent la popularité des contenus.

La popularité et la pertinence des contenus ne sont pas déterminées manuellement. Ce sont des algorithmes – des équations mathématiques – qui trient le grain de blé et la paille et classent ensuite le blé par ordre de saveurs.

Ces algorithmes complexes sont élaborés à partir de centaines de composants. Dans le domaine du marketing de recherche, nous nous référons  à eux comme facteurs de classement.

Alors comment obtenir de bons résultats ?

Ces algorithmes complexes peuvent sembler à première vue impénétrables.  Les moteurs de recherche fournissent peu d’indications sur la façon d’obtenir de meilleurs résultats ou de recueillir plus de trafic. Voici la liste des informations fournies par les principaux moteurs de recherche en matière d’optimisation et de bonnes pratiques  :

INFORMATIONS PROVENANT DES OUTILS POUR WEBMASTERS GOOGLE

Google recommande ce qui suit pour obtenir un meilleur classement dans leurs résultats de moteur de recherche :

  • Assurez-vous que vos contenus soit rédigés principalement pour les utilisateurs et non pas pour les moteurs de recherche. Ne faites pas de cloaking. Le cloaking est une technique qui consiste à présenter aux internautes un contenu différents de ceux destinés aux moteurs de recherche. Cette pratique constitue une infraction aux Consignes aux webmasters de Google, car elle propose aux internautes des résultats différents de ceux attendus.

  • Faite un site avec une hiérarchie claire et des liens. Chaque page doit être accessible à partir d’au moins un lien de texte.

  • Créez un site riche en informations utiles, et écrivez des pages qui décrivent clairement et précisément votre contenu. Assurez-vous que vos éléments <title> et attributs ALT sont précis et descriptifs.

  • Utilisez des mots-clés pour créer des URLs descriptives et lisibles. Fournissez une URL unique pour un même contenu en utilisant des redirections 301 ou l’attribut rel= »canonical » afin d’éviter le Duplicate Content (Contenu Dupliqué).

INFORMATIONS PROVENANT DES OUTILS POUR WEBMASTERS BING

Les ingénieurs Microsoft de Bing recommandent ce qui suit pour obtenir un meilleur classement dans leur moteur de recherche:

  • Assurez-vous de fournir des URLs claires et riches en mots clés.

  • Assurez-vous que les contenus ne soient pas noyés dans les média interactifs (Adobe Flash Player, JavaScript, Ajax) et vérifiez que ces mêmes média ne cachent pas les liens aux robots.

  • Créez un contenu riche en mots clés basés sur les recherches que les internautes sont susceptibles d’effectuer. Mettez régulièrement en ligne de nouveaux contenus.

  • Ne mettez pas le texte que vous souhaitez indéxer dans des images. Par exemple, si vous voulez que le nom ou adresse de votre entreprise soient indexés, assurez-vous qu’ils ne sont pas affichés à l’intérieur de l’image du logo de votre entreprise.

Iceberg

Ces conseils sont juste la partie visible de l’iceberg !

Mais n’ayez crainte jeune padawan du SEO

Au cours des 15 dernières années, les marketeurs ont trouvé des méthodes pour extraire des informations sur la façon dont les moteurs de recherche classent les pages. Les référenceurs et les marketeurs utilisent ces données pour aider leurs sites et leurs clients à atteindre un meilleur positionnement.

Étonnamment, les moteurs de recherche prennent en compte ce travail, bien que ce ne soit pas flagrant.  Des conférences sur le référencement, tels que le Search Marketing Expo, Pubcon, Search Engine Strategies, Distilled & Moz’s own Mozcon attirent des ingénieurs et des représentants des principaux moteurs de recherche. Leurs représentants aident également les webmasters en participant occasionnellement à des blogs, des forums et des groupes de discussion..

Il est temps de faire une expérience

Il n’existe pas de meilleur outil pour les webmasters, que la liberté d’utiliser les moteurs de recherche pour faire des expériences, tester des théories et se forger une opinion. C’est grâce à ce processus itératif, parfois laborieux, qu’une quantité considérable de données et de connaissances sur le fonctionnement des moteurs a été glanée.

  1. Enregistrez un nouveau site avec des mots clés qui ne veulent rien dire (par exemple ishkabibbell.com).

  2. Créez plusieurs pages sur ce site, tout en ciblant un terme ridicule (par exemple yoogewgally).

  3. Testez différents placements de texte, mises en forme, utilisations de mots-clés, liens, etc, en faisant des pages aussi uniformes que possible.

  4. Faites pointez des liens sur ce nouveau site depuis des pages correctement indexée depuis d’autres domaines.

  5. Enregistrez l’activité des moteurs de recherche et le classement des pages.

  6. Faites de petites modifications sur les pages cibles pour déterminer quels facteurs influences leur classement à la hausse ou à la baisse.

  7. Enregistrez les résultats qui semblent être efficaces et testez-les, à nouveau, sur d’autres domaines ou avec d’autres termes – si plusieurs tests renvoient les mêmes résultats, il y a des chances que vous ayez découvert un modèle qui est utilisé par les moteurs de recherche.

Un exemple frappant

Dans ce test, nous avons commencé avec l’hypothèse qu’un lien qui se trouve haut dans le code d’une page a plus de poids qu’un lien en bas de page. Nous avons testé ceci en créant un nom de domaine qui n’a aucun sens, lié à trois pages, toutes portant le même mot absurde une fois seulement. Après que les moteurs de recherche aient indexé les pages, nous avons constaté que la page, dont le lien sur la page d’accueil, se trouve le plus haut , était en première position.

Ce processus n’est pas le seul à améliorer les connaissances des référenceurs.

Une veille concurrentielle sur les signaux que les moteurs utilisent et leur manière de classer les résultats est également possible par le biais des demandes de brevets faites par les principaux moteurs à l’Office des brevets des États-Unis.

Le plus célèbre d’entre eux est sans nul doute le système qui a engendré, la genèse de Google dans les dortoirs de Stanford à la fin des années 1990 – PageRank – enregistré sous le numéro 6 285 999 – Method for node ranking in a linked database. Le document original sur le sujet – Anatomy of a Large-Scale Hypertextual Web Search Engine – a également fait l’objet de nombreuses études. Bien que les équations de calcul puissent être scientifiquement intéressantes, leur compréhension a fait fuir les spécialistes les plus talentueux. Ce genre de compréhension n’est pas nécessaire pour pratiquer le référencement !

Grâce à des méthodes telles que l’analyse de brevets, l’expérimentation et les tests en direct, la communauté SEO en est venu à comprendre la plupart des opérations de base des moteurs de recherche et a mis en évidence les éléments essentiels de création de sites internet qui permettent d’atteindre les meilleurs positions et d’obtenir un trafic important.

La suite des articles a pour vocation d’expliquer clairement ces pratiques…

2 réflexions sur “ Comment fonctionnent les moteurs de recherche ? ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>