Comment les internautes inter-agissent avec les moteurs de recherche ?

L’un des éléments les plus importants pour construire une stratégie marketing en ligne est d’avoir de l’empathie pour son audience. Une fois que vous connaissez le profil de vos internautes, et plus particulièrement, ce qu’ils recherchent, vous pouvez atteindre et garder plus efficacement ces visiteurs.

Il faut créer un site pour les utilisateurs, pas pour les moteurs de recherche. Lorsque les utilisateurs ont une mauvaise expérience sur votre site, quand ils ne trouvent pas ce qu’ils recherchent, c’est que le référencement de votre site n’est pas optimisé. Cela peut également être dû à un problème d’ergonomie, mais concentrons nous ici sur le référencement. À l’inverse, lorsque les utilisateurs sont satisfaits de ce qu’ils trouvent sur votre site, lorsqu’ils vivent une bonne expérience, c’est que le moteur de recherche a été capable de fournir les bons résultats en corrélation avec la recherche grâce à de bonnes performances SEO.

 Qu’est-ce que les utilisateurs recherchent ?

Il existe trois types de requêtes :

  1.  « Faire » – Requêtes transactionnelles – Recherche pour l’achat d’un billet d’avion ou pour écouter une chanson.
  2. « Savoir » – Requêtes informatives – Rechercher des informations, tels que le nom d’un groupe de musique ou le meilleur restaurant de New York.
  3. « Aller  » – Requêtes de navigation – Recherche pour se rendre sur la page d’accueil de Facebook ou de son blog préféré

Posez vous les bonnes questions : lorsque les visiteurs font une requête dans un moteur de recherche et vont sur votre site, sont-ils satisfaits de ce qu’ils trouvent ? C’est la question essentielle que les moteurs de recherche doivent résoudre des millions de fois par jour. La principale responsabilité des moteurs de recherche est de procurer des résultats pertinents à leurs utilisateurs.

Et tout commence avec les mots saisis dans une petite boîte.

Des données fascinantes

Pourquoi investir du temps, des efforts et des ressources sur le référencement naturel ? Lorsque l’on regarde de manière générale l’utilisation d’un moteur de recherche, plusieurs études mettent en exergue des données fascinantes. Nous en avons extrait quelques unes, les plus pertinentes et les plus utiles, non seulement pour comprendre le mode de recherche, mais surtout pour aider à présenter des arguments convaincants sur ​​la puissance de la recherche.

L’utilisation des moteurs de recherche a évolué au fil des ans, mais les principes fondamentaux de la conduite d’une recherche restent largement inchangés. Voici les étapes du processus de recherche:

  1. Avoir le besoin d’une réponse, d’une solution ou d’une information.
  2. Formuler ce besoin à l’aide d’une série de mots et de phrases, aussi connu sous le nom de « requête. » 
  3. Entrer la requête dans un moteur de recherche. 
  4. Parcourir les résultats .
  5. Cliquer sur un résultat.
  6. Trouver une solution, ou un lien vers cette solution. 
  7. Si la réponse n’est pas satisfaisante,  retourner vers les résultats de recherche et chercher un autre lien. 
  8. Effectuer une nouvelle recherche avec plus de précisions dans la requête.

Google a ouvert la voie  avec une étude réalisée par comScore en Octobre 2011 :

  • Google est leader du marché de la recherche aux États-Unis en Avril avec 65,4 % des recherches effectuées, suivi par Yahoo avec 17,2 %, et Microsoft avec 13,4 % . ( Microsoft fait marcher les recherches de Yahoo.  Mais dans le monde réel, la plupart des webmasters voient un pourcentage beaucoup plus élevé de leur trafic avec Google que le laisse suggérer ces chiffres) .
  • À eux seuls, les Américains ont effectué près de  20,3 milliards de recherches en un mois. Google comptant pour 13,4 milliards de ces recherches, suivi par Yahoo! (3,3 milliards), et Microsoft (2,7 milliards), Ask Network (518 millions) et AOL LLC (277 millions).
  • Le total des recherches générées par Google approche les 67,7% de toutes les requêtes de recherche, suivi par Bing avec 26,7%. En France, avec pas loin de 95%, Google  est en position de quasi monopole.

Selon un rapport de Forrester datant d’Aout 2011, des milliards ont été dépensé dans le marketing en ligne :

  • Le marketing digital attendrait près de  $77 milliards en 2016.
  • Cette dépense représentera 26% de tous les budgets de publicité combinées.

Les moteurs de recherche sont les nouvelles “ Pages Jaunes” selon un rapport de Burke en 2011 :

  • 76% des sondés ont utilisé les moteurs de recherche pour trouver de l’information sur une entreprise locale contre 74% qui ont utilisé l’annuaire imprimé des Pages Jaunes.
  • 57%  utilisent la version en ligne des Pages Jaunes contre 44% pour la version papier.
  • 67% ont utilisé les moteurs de recherche dans les 30 derniers jours pour trouver une information locale, et 23% ont répondu qu’ils avaient utilisé les réseaux sociaux en ligne comme source de médias locaux.

Une étude réalisée par le PEW en Aout 2011 a révélé que :

  • Le pourcentage des utilisateurs internet utilisant les moteurs de recherche sur une journée type n’a cessé d’augmenter d’environ un tiers de tous les utilisateurs en 2002, avec un nouveau pic de 59% concernant tous les utilisateurs adultes.

  • Avec cette augmentation, le nombre de personnes utilisant un moteur de recherche sur une journée type est de plus en plus proche des 61 % d’utilisateurs de clients e-mails, qui restera sans doute l’application la plus utilisée par les utilisateurs d’internet.

Selon une étude réalisée par le StatCounter Global, voici les 5 moteurs de recherche qui rapportent le plus de traffic :

  • Google renvoie 90.62% du trafic.
  • Yahoo! renvoie 3,78% du trafic.
  • Bing renvoie 3,72% du trafic.

Une étude réalisée en 2011 par Slingshot SEO révèle le classement de tête des taux de clic

  • La première position pour les résultats de recherche de Google reçoit 18,2% de tout le trafic.
  • La deuxième position reçoit 10,1%, la troisième 7,2%, la quatrième 4,8%, et tous les autres reçoivent moins de 2%.
  • Une première position pour les résultats de recherche avec Bing atteint en moyenne un taux de clics de 9,66%.
  • Le CTR moyen pour les 10 premiers résultats est de 52,32% pour Google et 26,32% pour Bing.

Voici quelques données intéressantes !

Zone attirant l'attention dans les SERPs

Cette étude  illustre parfaitement le peu d’attention qui est accordé aux résultats sur le bas de page vs. ceux plus haut, et comment les yeux des utilisateurs sont attirés par les mots-clés en gras, les titres et les descriptions dans les résultats organiques vs. les listes de recherche payantes.

“Internet dans sa globalité, et plus particulièrement les moteurs de recherche, est devenue sans aucun doute l’un des meilleurs et des plus importants moyens d’atteindre les consommateurs et de créer un business, peu importe la taille, la portée, ou le but. « 

 Toutes ces données de recherche nous amène à des conclusions importantes sur la recherche web et le marketing au travers des moteurs de recherche. En particulier, nous sommes en mesure de faire les déclarations suivantes :

  • La recherche est très, très populaire. De plus en plus présente avec une augmentation de près de 20% par an, elle atteint presque chaque Américain en ligne, et des milliards de personnes à travers le monde. 

  • La recherche entraîne une augmentation de l’activité économique en ligne et hors ligne.

  • De meilleurs classements dans les  premiers résultats de recherche sont décisifs pour la visibilité.

  • Être inscrit en haut des résultats de recherche fournit non seulement une plus grande quantité de trafic, mais inspire également confiance chez les consommateurs quant à la dignité et l’importance de la société / site web. 

Apprendre les bases du SEO est une étape essentielle dans la réalisation de ces objectifs.

2 réflexions sur « Comment les internautes inter-agissent avec les moteurs de recherche ? »

  1. La fidélisation des clients est le levier primordial dans votre stratégie Marketing efficace .Faire des jeux concours, des sondages, savoir les avis de vos clients,…Un super billet 🙂

  2. Certaines données sont très étonnantes. Je trouve qu’il est plus facile d’aborder les internautes que les passants dans la rue. Avec l’engouement qu’il y a pour internet, il est très facile de repérer des clients potentiels. Néanmoins, je trouve que les conseils de l’article seront très efficaces pour avoir encore plus de clients potentiels et garder ceux qui sont déjà conquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *